Rechercher
  • Jean-Louis Grosmaire

Au fil du temps, des nouvelles de l'auteur:

Québec, le 1er avril 2020

Bonjour à toutes et à tous,

Mes pensées aux personnes malades et à leurs familles.

Courage !

Santé !

Lorsque l’on est malade, on n’a parfois pas la force de lire ni même de s’évader en écoutant de la belle musique; une communion de pensées affectueuses reste le lien qui nous unit.


Jean-Louis Grosmaire

Pour vous changer les idées, voici le lac Tekapo en Nouvelle-Zélande, où, il y a peu, nous avons eu la chance d’aller:






Québec, mercredi, le 19 février 2020


Bonjour à vous,


Le 16 février 2020, Monsieur Graeme Allwright est parti chanter pour les étoiles.


Paix à son âme.


Il nous laisse ses chansons pour continuer le chemin.


De Lyall Bay, dans sa Nouvelle-Zélande natale, il en a parcouru du chemin, le grand artiste !


Merci, Monsieur Allwright, vous avez embelli le monde, à nous de tenter de le rendre plus solidaire.




Québec, vendredi, le 7 février 2020


Bonjour à toutes et à tous,


Je suis allé au MUSÉE NATIONAL DES BEAUX-ARTS DU QUÉBEC, à Québec, j'ai vu l'exposition ERRANCE SANS RETOUR.


Cette exposition sera au Pavillon Charles-Baillargé jusqu’au 24 janvier 2021.


Allez-y ! On ne peut rester insensible au sort des Rohingyas.


Cette exposition est remarquable, les photographies, les témoignages, les dessins, nous montrent la vie dans le camp de Kutupalong.


Présentée en partie dans les anciennes cellules de la prison, cette exposition y acquiert une force expressive intense.


Un grand bravo à toutes les personnes qui ont œuvré à cette réalisation et toute mon admiration à ce peuple.


S’il vous plaît, n'oubliez pas les Rohingyas, ce peuple mérite votre fraternelle visite.


À lire, dans le journal LeSoleil , l'article de Monsieur Normand Provencher:

Errance sans retour: pour ne pas oublier les Rohingyas





Québec, vendredi, le 24 janvier 2020


Bonjour à vous,


En grand nombre, vous consultez mon site. Je vous en remercie.


Je vous souhaite le meilleur pour la nouvelle année. Santé et bonheur à vous et à vos proches.




Bonnes lectures ou bonne écoute des livres audio.


J’aurai un nouveau livre cette année, vous en aurez la primeur.


Que vos journées soient belles et que la paix vous entoure!



Québec, jeudi, le 19 décembre 2019







Joyeux noël !


Paix et tendresse à toutes et à tous.



J'ai pris cette photographie d'un ancien retable ( 1470-1475 ) de la Nativité du Christ à Strasbourg au Musée de l'Oeuvre Notre-Dame.




Québec, le lundi 9 septembre 2109


Bonjour,


C’est avec une grande tristesse que j’ai appris le décès de mon amie Liliane Sujanszky le 24 août 2109.

Liliane m’a appris la protection animale, l’amour des animaux. Liliane et son mari Jenö furent mes mentors dans la protection animale.

Je leur dois beaucoup, une autre vision du monde.


Je pense à elle et à son mari, héros de la Hongrie. Ils formaient un couple admirable.


Je vous invite à lire le livre de Liliane:


45 ans de protection animale, une vie de combats.

Les Éditions du Puits de Roulle


Ce livre témoigne du dévouement de Liliane et de son mari auprès des animaux.

Liliane fut aux côtés de Mme Brigitte Bardot dans toutes les grandes causes de la défense animale.


Liliane, je ne peux te dire au revoir.


Tu es avec nous.


Du fond de mon cœur je te remercie.


Nous avons encore beaucoup de travail à accomplir pour protéger les petites âmes.


Tu as fait plus que ta part, à nous de continuer.


Jean-Louis


Le lien pour ce livre aux Éditions du Puits de Roulle écrit avec madame Stéphanie Lahana:

https://editionsdupuitsderoulle.com/epr%20catalogue%20edpr.html










Québec , le mercredi 10 juillet 2019,



Fabrice Lucchini, Jean d’Ormesson, Alain Rey, Simone Veil, Sacha Guitry, Marcel Pagnol, Line Renaud, Colette, Yves Duteil, Louis Lumière, Lord Yehudi Menuhin, et d’autres reçurent jadis une médaille de la Société académique d’encouragement et d’éducation, Arts Sciences et Lettres.


Me voici en excellente compagnie lors de la réception de la médaille de Vermeil à Paris, le 22juin 2019:




La talentueuse Geneviève Morisette reçut, tout comme moi, cet honneur !


Geneviève Morissette a chanté récemment à l’Olympia et a effectué une pétillante arrivée sur le plateau de Michel Drucker.

Suivez cette artiste, elle aime son métier passionnément, elle est flamboyante de talent !


http://www.genevievemorissette.com


Une belle rencontre !


Et Madame Catherine Joly a passionné l'auditoire par son interprétation d'oeuvres de Liszt , entre autres, par deux fois, la salle lui a fait des ovations debout !





Quelle grande dame !


https://www.catherinejoly.fr


Jean-Louis Grosmaire





Québec, le vendredi 28 juin 2019


La Société académique d’encouragement et d’éducation, Arts Sciences et Lettres  (fondée en 1915) a décerné à 


Jean-Louis Grosmaire


Le Diplôme de Médaille de Vermeil pour son œuvre d’écrivain-géographe.


Le diplôme lui a été remis le samedi 22 juin 2019 dans le salon Opéra de l’Hôtel Inter Continental Paris le Grand, 2 rue Scribe.

Les diplômes de grande médaille d’or avec Plaquette d’Honneur furent remis à Patrick Baudry, spationaute Mikaël Levinas, pianiste-compositeur et à François-Xavier Dillmann Directeur d’études émérite à l’École pratique des Hautes Études, spécialiste de la Scandinavie ancienne et médiévale.

Suivirent les remises des médailles de Platine, et d’or, puis les médailles de Vermeil. 

Vinrent ensuite les diplômes de médaille d’Argent, d’Étain et de Bronze.





Québec, le mercredi 8 mai 2019


Bonjour,


Dans la nuit du lundi 6 mai à mardi, notre frère Jean Vanier a pris son envol pour habiter plus que jamais nos âmes.

Merci, Jean, pour cette douce Lumière de tendresse posée tout au long de votre vie sur les personnes souffrantes.

Vous êtes un exemple, une vraie source d’inspiration.

Pour moi, vous êtes un Saint.


Jean-Louis Grosmaire


Photographie prise à Québec, le jour du décès de Monsieur Jean Vanier:






Québec, le samedi 30 mars 2019


Bonjour,


Je vous remercie de votre si chaleureuse présence à ma rencontre du jeudi 28 mars à la Bibliothèque Collège-des-Jésuites à Québec.


Votre écoute, votre amabilité me permettent de sortir de mon bureau de travail et de comprendre que, par mon écriture, je peux rejoindre un public que je ne vois pas assez souvent.


J’espère que nous aurons l’occasion d’échanger de nouveau dans le cadre d’une bibliothèque ou ailleurs sur la joie d’écrire et ainsi partager le bonheur des livres.


Je vous souhaite un printemps radieux et de passionnantes lectures.


Je vous renouvelle mes remerciements.


Jean-Louis Grosmaire







Québec, le dimanche 24 mars 2019,


Bonjour,


Aujourd’hui, Monsieur Alex Harvey a offert au public de la ville de Québec et au monde un beau cadeau, celui de sa persévérance, de son énergie et à terminé brillamment les épreuves sur les Plaines d’Abraham.


Une foule enthousiaste a salué les exploits de son héros et a applaudi à tous ces athlètes qui ont participé à ces finales.

Les dames avaient livré, plus tôt le matin, des luttes exaltantes; les hommes, quelques minutes plus tard, se lancèrent à leur tour dans une compétition très exigeante et passionnante.



Sur la ligne de départ :


Nous mesurons les sacrifices auxquels ces jeunes et leur famille se sont soumis durant des années.


Bravo à toutes et à tous, vous nous avez donné de belles leçons de sport, d’énergie et de courage!


Jean-Louis Grosmaire




Québec, le samedi 23 mars 2019,


Bonjour à vous,


Aujourd’hui, j’ai assisté aux Finales Coupe du Monde FIS ski de fond Québec sur les Plaines d’Abraham.

Félicitations à ces athlètes exceptionnels !


Voici une photographie des exploits des femmes qui ont participé ce matin, à une course exaltante.



Le cœur de Québec a salué tous les athlètes et la grande performance de M. Alex Harvey, une inspiration pour les jeunes de tous les âges !


Merci beaucoup, M. Alex Harvey ! Vous rendez le monde meilleur et plus beau.







Québec, le samedi 23 février 2019,


Pour les gens de Québec, j'ai la joie de vous inviter à une rencontre littéraire, voir les renseignements suivants, au plaisir de vous voir:








Québec, le samedi 23 février 2019,


Je viens de publier une recension du livre Comme que comme, le r'virot, de Brice Leibundgut, à lire dans mes Commentaires de lectures sur ce blogue.


Ici, à Québec, nous entrons dans notre quatrième mois de neige et de froid , plus ou moins intense. Cette neige est , pour moi, d'une grande beauté et j'aime le silence qui 'accompagne.


Voici une photo prise hier:










Québec, le jeudi 24 janvier 2019,


Bonjour à vous,


Je vous invite à lire la recension que je viens de publier sur le livre Soleil, de David Bouchet, elle figure dans mes Commentaires de lectures.


C'est un livre qui me touche et qui me rappelle mon enfance africaine.


Un livre à lire !


Jean-Louis



Québec, le dimanche 13 janvier 2019


Bonjour à vous,


Merci de votre fidélité à ce blogue.


Nous sommes dans le cœur de l’hiver québécois, le Saint-Laurent charrie des blocs de glace imposants, comme vous pouvez le voir sur la photographie de ce 13 janvier 2019.

C’est grandiose.


Je vous invite à lire ma recension du livre de monsieur Didier Van Cauwelaert, Les émotions cachées des plantes, Plon 2018, dans la rubrique : Commentaires sur mes lectures.

(Je ne parle que des ouvrages que j’aime.)


Bonne semaine !


Jean-Louis







Québec, le lundi 31 décembre 2018,


À toutes et à tous, mes meilleurs vœux de bonheur et de santé!




Paix dans vos corps, vos esprits, vos âmes, vos familles, vos pays.


Soulagement et santé aux gens qui souffrent, qui ont faim de nourritures terrestres et d’accompagnement fraternel.


Aux enfants de ce monde, aux migrants sur les chemins difficiles de l’exil, aux malades, aux prisonniers, aux reclus, aux sans-abri, aux pauvres de tout, aux malheureux sans toits, aux riches sans bonheur, à toutes et à tous, que le courage vous soutienne, que la paix et la santé de l’âme et du corps viennent en vous.


Si les joies se partagent, les peines aussi; on ne savoure son bonheur que lorsque les autres sont, eux aussi, heureux.


Bonne année !


Jean-Louis




Québec, le dimanche 23 décembre 2018,


Bonjour à vous !


Je vous souhaite un joyeux Noël !


Passez de belles fêtes dans la paix et la joie! 


Jean-Louis





Québec, le vendredi 14 décembre 2018,


Bonjour à toutes et à tous,


Permettez-moi de vous signaler la sortie de l’excellente revue les Carnets comtois.

Le numéro 39 de Déc-Fév consacre deux pages à votre humble serviteur, à la suite à ma visite à Pontarlier cet automne.

Si vous consultez cette revue, vous aurez l’occasion de découvrir la Franche-Comté dans ses beautés.

Il y a la Franche-Comté de l’histoire, la Franche-Comté des artistes et des artisans, celle des gens humbles et des gens plus célèbres, la Franche-Comté des débats ainsi sur le renard, la Franche-Comté de l’absinthe, la Franche-Comté des paysages grandioses et des gens passionnés.

Cette revue admirablement illustrée et fort bien rédigée est une invitation au voyage, à la découverte.

En plus, il y a actuellement une offre d’abonnement de Noël, c’est le cadeau que je m’offre !


Je vous souhaite un beau temps de l’avent


Jean-Louis


https://fr-ca.facebook.com/pg/Les-Carnets-comtois-136652330223591/posts/?ref=page_internal







Une fleur de notre hibiscus, en hommage au livre de ma mère Suzanne Parisot,

Titre: Fleurs d'hibiscus, récit , Éditions du Vermillon, Ottawa, 1991, 108 pages.

Le récit de sa vie, en quelques pages touchantes et vraies, de la Lorraine à l'Afrique de l'ouest, de la Comté à Paris.



Québec, le mercredi le 5 décembre 2018


Bonjour à toutes et à tous!


Tout d’abord, je vous remercie pour la fréquentation assidue de mon carnet virtuel, ou blogue.

En ce début de décembre, qui est plus froid que d’habitude dans la région de Québec, je pense à toutes les personnes qui souffrent dans le monde. Il suffit d’ouvrir un journal pour constater que nous avons beaucoup de travail à faire sur nous-mêmes pour plus de fraternité, de solidarité, de paix. Mes pensées vont à toutes les personnes qui souffrent dans leur corps ou leur âme. Écrire pour moi, c’est essayer d’apporter un peu de joie, d’harmonie en ce monde.

J’écris et je lis aussi. Vous pouvez consulter mes notes de lecture dans la rubrique « Commentaires sur mes lectures ».

Je ne lis pas toujours les nouveautés, j’emprunte en bibliothèque ou j’achète des livres d’occasion. Un livre ancien peut-être aussi bon si ce n’est meilleur qu’un succès récent et quel bonheur que de mettre en lumière un livre qui le mérite! Bien sûr, je n’ai pas un grand public pour lire mes commentaires, mais qu’importe, je n’écris pas pour une foule, j’écris pour des amis(e)s.

Que ce temps de l’avent vous apporte de la joie, malgré les épreuves, et la paix.









Québec, le 10 novembre 2018.


Cher grand-père,


Aujourd’hui, il neige sur la ville de Québec.

Demain, le Canada fêtera l’armistice de 1918.

Après avoir effectué ton service militaire pendant des années, tu as été rappelé le 1er août 1914, alors que ton fils naissait le lendemain.

Tu n’as pas pu voir le bébé, tu ne l’as pas vu grandir, ni lui ni sa sœur aînée Germaine.

Toi, ils t’ont envoyé au front du Nord et du Nord-Est.

Tu as été blessé le 11 octobre 1914 évacué et dirigé vers l’hôpital d’Évreux le 14 octobre, sur ta fiche militaire est indiquée E O.

J’ai compris que ça voulait dire éclat d’obus. On mentionne que tu étais blessé à l’épaule et à la jambe gauche, blessure de genou.

Dans tes lettres, tu disais à ton épouse que tout allait bien, penses-tu ? Tu lui confiais que tu écrivais alors que tu étais allongé sur le ventre, ce n’est pas une bonne position pour écrire n’est-ce pas ?

Après des mois de convalescence dans différents hôpitaux, on t’a renvoyé sur le front et c’est là que tu as disparu. C’était le 8 mars 1916 au sud-est du fort de Douaumont. Plus tard, on a pu identifier ton corps, comment ont-ils fait ? Avais-tu une plaque d’identité ?

Tu as été inhumé le 24 février 1917 au Poste de commandement de la brigade point 3603.

Enterrés, comme des millions d’autres.

Ton épouse Hélène a appris ta disparition, puis ton décès.

Tu devenais un héros, elle devenait veuve, et tes enfants orphelins.

Hélène a poursuivi le chemin, et puis ton fils et la famille ont ensuite subi la Deuxième Guerre mondiale.

Aujourd’hui, moi, ton petit-fils, beaucoup plus âgé que toi, je t’écris pour te dire que je t’aime.

Sache que mes sœurs et mon frère auraient, eux aussi, vraiment voulu te connaître.

J’aurais aimé que tu nous promènes à travers les forêts et les champs de ton village de Haute-Saône.

J’aurais aimé que tu me racontes des histoires, j’aurais aimé que tu nous guides sur les chemins de la vie.

Mais que te demander de plus que le sacrifice suprême que tu as fait : nous donner ta vie.

Un jour, nous nous retrouverons et là je pourrais te dire : grand-papa je t’aime.


Jean-Louis



Québec, dimanche le 18 novembre 2018


Le fleuve Saint-Laurent à Cap-Rouge, lieu historique où Jacques Cartier hiverna ( 1541-1542 ) sur le promontoire dominant le fleuve et l'embouchure de la rivière du Cap Rouge. Jacques Cartier nomma le lieu Charlesbourg-Royal. Jean-François de La Rocque de Roberval y séjourna dès l'été 1642 . Après un rude hiver, il quitta ce poste, qu'il avait nommé France-Roy, pour regagner la France.


Photographie prise ce matin:





Québec, le samedi 17 novembre 2018


Bonjour à toutes et à tous,


Je vous remercie, vous êtes nombreux à avoir été émus par ma lettre à mon grand-père.

Hommage à lui et à toutes les victimes de ces horribles guerres, celles du passé, celles du présent.

Nous portons ces personnes dans notre cœur.

Je laisse la lettre en frontispice de ce blogue, tout au long de novembre pour ne pas oublier nos sœurs et nos frères, petits ou grands, jeunes ou vieux qui cherchent paix et réconfort sur les rudes chemins de nos sociétés.


Si la planète se réchauffe, nos cœurs sont-ils en train de se refroidir ?


Changement de propos voici la ville de Québec en ce samedi 17 novembre :



Devant vous le fleuve Saint-Laurent, au loin, vers l'est, l'Île d'Orléans.

Et ci-dessous, l'auteur :








Début octobre 2018



Bonjour à vous !


La photo fut prise à Baume-les-Messieurs, en octobre 2018 ( photo JLG © )


Au début d’octobre 2018, j’ai eu le grand plaisir de rencontrer le public français, plus particulièrement comtois, pour la sortie de mon dernier livre, L’homme de la Lumière publié aux Éditions Cêtre à Besançon.


N’hésitez pas à le commander !


J’ai eu le bonheur d’enregistrer deux entrevues en compagnie de M. Jean-Paul Maigrot (toute ma reconnaissance !) sur les ondes de RCF.


Elles sont disponibles en baladodiffusion (podcasts) sur le lien suivant :

https://rcf.fr/culture/les-rendez-vous-de-lhistoire


Vous trouverez ces émissions sur le site internet de RCF. fr dans la rubrique « Les rendez-vous de l’histoire »

Diffusez la nouvelle et bonne écoute !


Si cela vous intéresse, il y a en baladodiffusion sur le site de RCF de petites merveilles d’enregistrement que je vous laisse découvrir.


Merci à la librairie Forum à Besançon:





Ami(e) s de Besançon, Pontarlier et des environs, merci d’avoir participé en si grand nombre aux rencontres !

D’abord le 06/10/2018, à 15 h.

Proposé par l’association Rencontres autour d’un café et d’un livre, en partenariat avec la Librairie Rousseau. J’y présentais, entre autres, mon dernier ouvrage « L’homme de la Lumière », biographie de Sébastien Racle, né à Pontarlier et missionnaire jésuite chez les Abénaquis. Le livre est publié pour la France aux Éditions Cêtre à Besançon.

Merci aux Éditions Cêtre et à madame Martine Ludi !

Cela se passait au ​

Café littéraire L’Esperluète, 5 rue Vannolles, à Pontarlier.

​​

Ensuite, il y eut la : Conférence-Sébastien Racle



CONFÉRENCE - SÉBASTIEN RACLE

le 08/10/2018.

De 18 h 30 à 20 h.

Organisée par Les Amis du Musée de Pontarlier.

Cela se passait à la Salle Morand à Pontarlier.

Merci à monsieur Éric Delacroix !






J'ai été membre VIP du Jury des Absinthiades, un honneur et un plaisir gustatif!



Site de la belle ville de Pontarlier :

http://www.ville-pontarlier.fr


et de l’Office du tourisme de Pontarlier :

https://www.pontarlier.org/sortir/agenda/fiche-lei.html?pag=1&lei=316007290



J’ai eu l’occasion de rencontrer, lors de ma tournée comtoise, des personnalités extraordinaires.

Je ne pourrais toutes les nommer.


Je remercie mon éditrice Évelyne Cêtre et Marcel Cêtre, mon ami l’écrivain André Besson, la grande dame de la poésie Danielle Vienney, je suis en train de lire son livre Les esquises douleurs de la Vie… Je vous en reparlerai.


Nombre de personnes ont travaillé au succès de cette tournée, en particulier M. Éric Delacroix de l’Association Les amis du musée de Pontarlier, et Mme Martine Ludi, du Café littéraire l’Esperluète.


Je garde un souvenir ébloui de notre promenade dans la Forêt de la Joux, merci à M. Éric Delacroix est à M. François Tournier de nous avoir guidés dans ce monument végétal grandiose.

Je veux dire également que j’ai été passionné par l’enregistrement de l’émission à la chaîne RCF, M. Jean-Paul Maigrot a su guider les entrevues avec beaucoup de talent, sa lecture approfondie de mon ouvrage a donné à l’entretien toute la dimension du sujet.


Je ne peux oublier l’accueil de la famille autant au village à Quitteur que dans le cadre verdoyant des Auxons.

Merci, Michelle, Pierre, Jérôme et Brigitte.


Tout ce voyage n’aurait pu être possible sans la présence amicale et aidante de Michel.


Je tiens aussi à saluer M. Brice Leibundgut, talentueux écrivain comtois, qui m’a fait l’honneur d’assister à ma conférence à Pontarlier et dont je suis actuellement en train de lire les ouvrages, vous trouverez la recension de son livre Franc comme un Comtois parmi mes lectures.


Merci !


JLG

527 vues3 commentaires

© 2018 - Jean-Louis Grosmaire, auteur

www.jaimonsite.ca, concepteur création de sites web à quebec

CONCEPTION DE SITES WEB