top of page
S0960125 Photo FC N 4 Suggestion.jpg

Une odyssée, un père, un fils - Daniel Mendelsohn


Auteur: Daniel Mendelsohn

J’ai Lu, traduit de l’anglais par Clotilde Meyer et Isabelle D. Taudière, titre original An Odyssey, A father, son and an Epic, Éditeur original Knopf, 2017.

Pour la traduction française, Flammarion 2017, 478 p.


Suzanne, une amie, m’a offert ce livre en me disant que c’était un de ses livres préférés.


Je me suis lancé dans la lecture.


Je n’y connais rien à l’lliade et à l’Odyssée, je n’ai que de vagues souvenirs d’école.


Au début, ce livre me paraissait si érudit que j’avais peur de m’y perdre.


Au fil des pages, avec cette manière dont l’histoire est racontée, je fus étonné. Non seulement je voulais continuer la lecture, mais j’apprenais, pas uniquement sur l’Odyssée, mais sur moi-même.


L’auteur est un professeur, j’ai retrouvé avec plaisir l’atmosphère des salles de classe, les questionnements sur notre pédagogie, les discussions avec les étudiants.

(Je ne vous résumerai pas le livre, c’est un tout que je ne veux pas altérer.)


Tout au long de ma lecture, je soulignais des phrases qui me paraissaient importantes, inspirantes de sagesse, de vie.


D’abord, ce livre surprend par sa structure, par la narration (l’auteur parle de composition circulaire, de spirales d’associations d’idées) par les détours, qui relient l’Antiquité au présent, qui rapprochent le fils, qui est le narrateur, au père dont il parle. Finalement, c’est toute la famille que nous rencontrons. Cette façon d’écrire, de raconter est si prenante qu’on a l’impression d’entendre vraiment l’auteur, comme dans une conversation personnelle dans laquelle on va et vient entre les idées, les périodes, les faits, où on rajoute des événements, où on revient sur eux pour les préciser.


C’est la vie d’Ulysse, la vie de jadis et celle d’aujourd’hui, celle des uns et des autres, tout cela est tissé et rendu avec dynamisme, sagesse, détails tout en nous laissant notre totale liberté de penser, de réfléchir, de nous émouvoir.


Oui, c’est un grand livre, on partage les joies, les peines, les frustrations, le parcours de l’auteur, celui de sa famille et on réfléchit, on poursuit la route tracée, le livre continue dans notre esprit.


C’est la quête d’une vraie rencontre entre un père et un fils, une famille, tout cela dans le grand voyage, l’Odyssée.


Ce livre est totalement à part. Parmi ceux que j’ai lus, je ne pourrais pas le classer dans une catégorie, car c’est un témoignage effectué avec une certaine distance, un contexte historique, l’Odyssée, et en même temps l’ouvrage colle à la réalité, nous accroche aux êtres présentés.


C’est émouvant, subtil, ironique, profond comme ces phrases clefs que le père répète parfois, et qui sont si vraies que nous avons l’impression de les avoir déjà entendues dans notre propre entourage.


Difficile de dire simplement que ce livre est bon, cela va au-delà d’un qualificatif, car comme un tableau, c’est un tout, unique, il faut être prêt à l’accepter, et une fois que vous l’avez contemplé, vous vous apercevez que c’est beaucoup plus qu’un tableau, que c’est la vie. Raconter la vie, écrire sur la vie, la relier au fil du passé à ces héros de l’Antiquité et aux héros du quotidien que nous côtoyons, tout cela aboutit à ce livre. Je vous conseille de le lire, tranquillement, sans vous presser, afin de vous imprégner de ce qui est plus qu’un climat, une atmosphère, ce sont de grandes pages de vies, d’émotions, de sentiments, d’affection, de tendresse, de questionnements, tout est imbriqué dans une histoire très ancienne qui tisse un incroyable bouquet de faits, de souvenirs qui nous touchent.


Oui! lisez ce livre au style éblouissant!



Jean-Louis Grosmaire

コメント


bottom of page