top of page
S0960125 Photo FC N 4 Suggestion.jpg

Le fils de Bouctouche - Claude E. Léger

Auteur: Claude E. Léger

Les Éditions de la Francophonie, Lévis 2010, 193 pages.


Depuis Le Déserteur de Boris Vian, je n’avais rien lu d’aussi prenant que cet ouvrage.


L’histoire n’est pas celle du Déserteur de Boris Vian, mais celle d’un déserteur fusillé, personnage dans lequel on peut facilement se reconnaître. Le livre ne traite pas uniquement de ce personnage, c’est toute l’Acadie de cette période que nous découvrons.


L’action commence sur un pont, doucement, et nous conduit dans la guerre de 1914-1918, celle des combats en France, celle des déchirements que cette guerre engendre au pays.

Ce livre est un regard sur le Canada, l’Acadie, le monde, sur nous.


Je ne vais pas vous dévoiler le contenu; à travers ce livre, vous comprendrez la complexité de la position des Acadiens face à la guerre, au recrutement, à la conscription.


Il y a des scènes absolument bouleversantes. Je ne comprends pas que l’on n’ait pas déjà réalisé une série télévisée ou un film à partir de cet ouvrage. C’est remarquablement campé, on y est !


Ainsi la rencontre du curé avec le lieutenant Cormier est d’une intensité et d’un réalisme exceptionnels.


L’auteur nous conduit pas très loin du front, dans le nord de la France, où se fait la livraison du matériel, près des premières lignes, les dialogues avec le soldat responsable de cet acheminement sont mémorables.


Reste également en mémoire la rencontre intense entre l’officier et le père du « déserteur », que d’émotions!


Je brûle de vous raconter les scènes les plus marquantes, mais il y en a plusieurs et je vous invite à lire cet ouvrage.


Je souhaite que tous les jeunes de l’Acadie, du Canada, lisent ce livre, leurs parents aussi, peut-être comprendraient-ils mieux le Canada d’hier, le Canada d’aujourd’hui, l’Acadie de toujours.


Ce livre devrait être étudié dans les collèges et les universités à travers le Canada.


Cet ouvrage est à placer directement en tête de liste des livres à lire ! C’est un livre bouleversant, les personnages sont forts, typés et tellement vrais.


Ce livre est un coup de maître ! Vous en sortirez grandis, plus instruits, plus à l’écoute du monde de jadis et d’aujourd’hui.


La Première Guerre mondiale, ce n’est pas si loin.


En toute fin du livre, vous vous attacherez encore davantage à ce personnage qui se nomme Étienne et qui se prolonge sur deux générations.


Je ne vous en dis pas plus.


C’est certainement le livre à offrir.


Ne vous privez pas d’aller à la rencontre de l’Acadie, de tous ces gens happés par l’immense cataclysme de la Première Guerre mondiale.


On sait que l’Acadie est une terre de conteurs, le livre de monsieur Claude Léger m’a totalement captivé, bonne lecture !


Je vous signale que monsieur Léger est également l’auteur du livre Le bataillon acadien de la Première Guerre mondiale, Moncton, 2001, 232 p. Ce livre retrace de la façon la plus complète l’histoire de ce bataillon unique dans l’armée canadienne, bataillon formé d’Acadiens de langue française et catholiques.



Jean-Louis Grosmaire

Comentarios


bottom of page