top of page
S0960125 Photo FC N 4 Suggestion.jpg

Johanna, un destin ébranlé par le nazisme - Francine Ouellette

Auteure: Francine Ouellette

Montréal, Libre-Expression 2018, 208 p.


C’est avec beaucoup de plaisir que j’ai lu l’ouvrage de Mme Francine Ouellette intitulé Johanna, un destin ébranlé par le nazisme. Ce livre prenant est écrit avec beaucoup de sensibilité.


Le village dans le sud de l’Allemagne, la proximité de la France, les enfants qui gardent les chèvres, comme moi, jadis, la vie quotidienne, les oies, le ruisseau, la Première Guerre, le retour du père rescapé, et cette icône magique, qu’on retrouvera plus tard sous une autre forme à Strasbourg, la venue des gitans, les maladies, le destin de la parenté, et quelle belle description de Noël, du Mardi gras, de la nourriture!


C’est bien rendu dans un style sobre, précis, élégant.


C’est une fresque, un grand panorama historique avec juste ce qu’il faut de références, c’est également une histoire intime. Nous partageons les joies de l’enfance, le temps jadis, avant le grand cataclysme.


Finalement, on retrouve la volonté de vivre, de vivre malgré tout, en portant deux pays en soi.

Qu’elles sont touchantes ces pages où la mère ne parle plus français à la fin de sa vie !

L’enfance qui revient au bout de la route, c’est le retour, le repli du corps, de la pensée et le début de l’ultime voyage.


Également, un beau partage sur le parcours de l’écrivaine qui évoque la genèse de ses personnages, ses luttes pour que ses manuscrits soient publiés.


Ce livre est écrit avec sensibilité.


J’ai retrouvé ma toute petite enfance en Allemagne, O Tannenbaum, le beau sapin, les forêts et mes amis de naguère à Sarreguemines qui n’est pas si loin de Bexbach, le village de la maman de Francine.


J’ai lu avec émotion ce livre des sources, ces pages du cœur.



Jean-Louis Grosmaire

Comentários


bottom of page